07/09/2005

séminariste


SI les jours se suivent et ne se ressemblent pas forcément, il est des heures parmi nos jours qui se ressemblent... je l'attends dans la voiture, à l'heure habituelle. Le train arrive avec son retard habituel... les mêmes têtes quotidiennes défilent devant moi, mais subitement queque chose se passe...

D'habitude les hommes de Dieu ressemblent à s'y méprendre à notre saint-père Ratzinger... mais là... tout y étais: la soutane, le col, mais! oh surprise! c'est une jeune tête blonde, de 20 ans tout au plus, qui paradait sur les sentiers du retour de la gare...

Un jeune homme de Dieu! vous l'auriez vu! il déambulait, empli de fierté, se sachant observé, provocateur et fier de l'être! Il nous disait, à nous les incrédules, que Dieu n'est pas mort, qu'il vit encore, et que ses sujets, dans ce monde de vices, existent pourtant toujours encore! Ha! mes amis! il se croyait, parmi nous, tel un bel ange... en vérité, je vous le dis, c'est au coq, qu'il faisait penser...

15:56 Écrit par gorgo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.