24/10/2005

attentions piétons


Piétons de tout poil, au vu de ce qui m'arrive de plus en plus souvent, pouvez-vous, malgré le fait qu'entre un automobiliste et vous, c'est toujours le conducteur qui est en tort, pouvez-vous donc un peu, un tout petit peu, penser au fait qu'une voiture, même à 40km/h, il lui faut UNE CERTAINE DISTANCE pour s'arrêter. C'est vrai quoi! j'en ai marre de passer à deux doigts de renverser quelqu'un une fois par semaine, parce que, bête ou téméraire, ce quelqu'un ne daigne pas regarder à gauche et à droite avant de commencer à traverser... quant à vous, ceux qui traversent, parfois avec une poussette, à moins de 10m d'un passage pour piéton, vous pouvez toujours espérer que je m'arrête pour vous laisser traverser... les règles elles sont là pour quoi? hein?

Tout ça pour dire à quel point la règlementation peut avoir ses abus... un autre exemple frappant (du moins à la gare de Gembloux), est de constater à quel point quand les automobilistes, plutôt que de faire appel à leur bon sens, font appel à leur bon droit, sortir de la gare devient impossible... impossible parce que chacun trouve une raison valable de passer sans prendre les autres en compte... résultat: la sortie est complètement bouchée... et il nous faut au minimum 10 minutes pour parcourir 20m... alors que si tout le monde appliquait, par simple bon sens, la méthode de la "tirette" (chacun laisse passer une voiture quand deux files ou plusieurs se rejoignent en une seule), tout devient fluide... personne n'a appliqué la priorité de droite, ni la règle selon laquelle celui qui manoeuvre doit laisser passer celui qui est déjà engagé sur la chaussée, et pourtant, tout se passe bien, et mieux, c'est la méthode la plus efficace pour se sortir de ces imbroglios voituresques journaliers...

14:46 Écrit par gorgo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

AH ! A quand ce monde parfait ? bonne journée gorgo !

Écrit par : quadragénaire | 25/10/2005

... he oui quadra... à quand? mais comme dit la sentence populaire, l'espoir fait vivre...

Écrit par : gorgo | 25/10/2005

Les commentaires sont fermés.