06/11/2005

quoi de neuf?


A Nieuport, pas grand chose, si ce n'est que le parking habituel de Gorgo est devenu payant depuis sa dernière visite... 50€ pour l'apprentissage du mot "bewoner", ça fait cher la leçon... Cher aussi le poisson pour le moment, mais toujours aussi délicieux... Les locaux étaient plus souriants que d'habitude... effet du soleil?

Quoi de neuf à CLichy sous bois? Pas grand chose... toujours autant de chômage, autant d'exclusion... pendant mon séjour flamand, les banlieues, les cités dortoir n'ont pas disparu... AH! Quand même! il y a des émeutes tous les soirs depuis 10 jours... les voyous, la racaille, les sauvageons... se calment pas ceux là... on a beau leur dire que c'est pas bien de tout brûler, de balancer aux CRS tout ce qui leur tombe sous la main, d'insulter Nicolas Sarkozy... Ils sont marrants ceux de la haute en France... aussi aveugle que n'importe quel notable de n'importe quel pays, ils s'imaginent que l'amour de la république est inné chez chaque habitant de ce beau pays qu'est la France. Ils s'imaginent qu'avec quelques menaces, voire quelques messages aussi rassurants que misérabilistes, ils vont revenir dans le droit chemin, les exclus du pays... Ils ne se rendent sans doute pas compte que pour eux, le "jeunes", ça revient au même, de tourner en rond dans leur cité poubelle, ou d'insulter, ou de s'émeuter... c'est qu'il y en a pas beaucoup d'espoir, là-bas... et encore moins quand le pouvoir sacrifie le social à tour de bras, officiellement pour redresser l'économie (ce qui permettra de revenir au social après???), mais réellement, pour permettre aux riches de le devenir encore plus... c'est qu'il n'y a pas de droit chemin, pour eux, c'est qu'il n'y a pas de normalité, chez eux... les perdus de la terre française n'ont peut-être pas envie de couler tous seuls... ou peut-être en ont-ils marre du réflexe facile, celui de mettre les maux de la société sur le chômage, sur la misère,, sur la paresse de ceux qui ne savent pas ce que signifie "ingénieur" ou "député"... peut-être qu'ils sont pas d'accord de porter la responsabilité que les bourges voudraient leur faire endosser, ces bien-pensants aveuglés... lueur d'espoir? non... il est un peu tôt, ou beaucoup trop tard... y a trop de petites gens qui ont encore un sou et une masure à perdre... ne reste que la danse frénétique du damné de la terre...

09:49 Écrit par gorgo | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tout cela t'étonne Gorgo ? pourtant c'était prévisible que cela allait "pèter" un jour ! Et à mon avis, ce n'est que le commencement ! C'est marrant, moi aussi, j'ai eu la même idée de "post". Bon w-e à toi

Écrit par : quadragénaire | 06/11/2005

*** Novembre 2005 alors? :-)
un bon moyen: que les assurances françaises refusent de rembourser les dégâts causés ces derniers jours... ça fera du monde en plus dans les rues...
haaa... une révolution... un vieux rêve...

Écrit par : gorgo | 07/11/2005

Les commentaires sont fermés.