23/12/2005

Presse


Qu'ils ont beau les journeaux de montrer à quel point la Belgique peut se montrer compréhensive et généreuse envers les pauvres gens qu'ils retrouvent frigorifiés sous le gouvernail d'un navire.

On peut même se dire que c'est le tapage médiatique sur ce cas précis qui donnera une chance à ces réfugiés de trouver asile chez nous... en tous cas, on n'entend parler que de ça depuis qu'on les a extraits de cette boîte à sardine...

Mais je me souviens tout-à-coup d'une autre affaire de réfugié, d'une femme, journaliste, et de son enfant, expatriés en Mongolie il y a peu... on ne nous en parle plus, de cette femme qui vit cachée là-bas, puisque si l'autorité locale venait à tomber dessus, c'est la prison, peut-être la torture, qui l'attend... le ministre Dewael ne l'ouvre pas trop, sur cet envoi vers la peur, la clandestinité, peut-être la mort...

L'arbre cacherait-il la forêt???

15:01 Écrit par gorgo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.