26/01/2006

Amiante


Encore une dépêche fort amusante, toujours sur Lemonde.fr:

"La France a proposé à l'Inde de rapatrier les déchets amiantés qui seront enlevés de l'ex-porte-avions Clemenceau après son démantèlement prévu sur un chantier indien, a indiqué jeudi Jean-François Bureau, porte-parole du ministère de la Défense."Notre ambassadeur de France a indiqué au comité d'experts indien (qui doit donner un avis autorisant ou non le navire à venir en Inde, ndlr) que si les autorités indiennes le demandent, les déchets amiantés seront rapatriés en France", a déclaré M. Bureau lors du point de presse hebdomadaire du ministère."

Une petite traduction gorgesque? La France prend soin de ses citoyens, et ne peut leur demander de désamianter un navire ultra-pollué. Ca ferait mauvais genre, et puis c'est cher... Par contre, si les Indiens-du-bout-du-monde veulent du travail, ils peuvent toujours se taper le Clémenceau: on sait que sur ce type de chantier, là-bas, "sécurité" ne veut rien dire. Après tout les gens sont libres, pas vrai! L'Inde est une démocratie... puisque les Indiens sont prêts à se tuer au travail pour faire le sale boulot des français, qu'ils le fassent! La France est prête à assumer ses responsabilités: une fois que ces mains auront placé la substance tueuse dans des coffrets hermétiques, elle est toute prête à les récupérer... comme ça pas de risque pour l'Inde! D'ailleurs, l'Europe devrait inviter des travailleurs orientaux à venir démonter, toujours à la main, les centrales nucléaires une fois qu'elles ne seront plus acceptées en nos contrées... et une fois les centrales démontées, les Indiens pourront rentrer chez eux tandis que la France s'occupera des fûts hermétiques contenant les matières radioactives!

15:38 Écrit par gorgo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.